Des Lilas à Belleville

Dans le Paris des années 50, le p’tit Claude a 14 ans…

 

 

Des Lilas à Belleville d'Eddy Mitchell et Ralph Meyer, une plongée savoureuse dans le Belleville populaire des années 1950, entre séances de cinéma, illustrés et kiosques à journaux, petites frappes locales et premiers émois musicaux au son des juke box !

 

C’est en quelque sorte la suite du roman P’tit Claude sortie en 1994, mais cette fois illustré par les dessins de Ralph Meyer.

 

Paris, années cinquante.

P'tit Claude a 14 ans. Trop grand pour être encore un enfant, trop petit pour être vraiment un adulte. Pour un peu, il serait nostalgique de sa jeunesse...

Ce mercredi de septembre, P'tit Claude s'ennuie. Ce sont les vacances, il n'a rien à faire. Il zone dans le Paris populaire, celui de Belleville et de la Place des Fêtes. Il traîne du côté des « fortifs », là où vivent ceux que la société rejette. Il s'arrête devant les cinémas et les kiosques à journaux, où s'empilent tous ces illustrés qui le font rêver.

Un jour, un certain Pépé leur propose, à lui et à son copain Marcel, de « croquer » sur son prochain coup. Rien à craindre, que du pognon facile à gagner, promet Pépé. Avec cet argent, Claude pourra s'offrir un électrophone et un costard. Peut-être même une moto. Et séduire les filles, enfin...

 

 

Ralph Meyer est né à Paris en 1971, il est entre autre le dessinateur de Undertaker bande dessinée Western, il a collaboré avec Eddy Mitchell en 2017 pour les pochettes des albums La même Tribu (vol 1 et 2).  

 

A l’occasion de ce nouveau voyage vers Belleville, frontière du 19ème et 20ème arrondissements Parisiens, Mitchell-City va illustrer ce voyage en parallèle avec quelques photos et carte postale d’époque…

 

 

 


Le bas de la rue de Belleville, nous appercevons l’enseigne du Pathe Belleville comme le dessin de Ralp Meyer ci-dessus.

 


Rue de Belleville, passage Kuszner. (Willy Ronis)

 


Vu sur le bas de la rue de Belleville,
juste avant de remonter au croisement rue des Pyrénées.